Serveurs actuellement disponible = 11 !
Vous pouvez demander le votre en cliquant >>> ICI
TeamSpeak 3 Server Linux 32 Bit

Serveur TeamSpeak 3 Server Linux 32 Bit 3.8.0

Aucune autorisation de téléchargement
Veuillez noter que :
  • nous avons besoin de la glibc version 2.17 ou ultérieure sur les systèmes Linux.
  • Ce serveur n'affichera pas les badges des autres clients à moins qu'ils n'exécutent le client 3.3.0 ou plus récent. Ce client devrait être disponible plus tard cette semaine, au moins en version bêta.
Cette version du serveur devrait améliorer la perte de paquets sur les systèmes en charge, et corrige le fait que le serveur n'accepte plus aucune connexion avec une utilisation élevée de l'interface de requête, parmi d'autres améliorations, veuillez consulter le journal des modifications pour plus de détails.

Vous pouvez récupérer le serveur à partir de la page des téléchargements.

Historique complet des modifications ci-dessous :
Code:
==== Version serveur 3.8.0 28 mai 2019

Important : Cette version nécessite la bibliothèque GNU C (glibc) 2.17 ou ultérieure sous Linux. Si vous avez besoin de 
                   vérifier quelle version de la glibc est installée sur votre système, vous pouvez utiliser 'ldd --version', 
                   qui est généralement fourni avec toute installation de la glibc.
Important : Les informations du badge du client sont maintenant signées pour empêcher l'utilisation de fausses données. Les badges dans l'ancien 
                   format ne seront pas visibles sur ce serveur. La version 3.3.0 du 
                    Client TeamSpeak avec prise en charge des badges signés sera bientôt disponible.

Ajouté : La commande de requête `banlist' supporte maintenant les paramètres de pagination optionnels. 
             Veuillez vous référer à la documentation ServerQuery pour plus de détails.
Ajouté : Les mots de passe temporaires sont maintenant stockés dans la base de données et seront chargés au démarrage.
Ajouté : Nouveaux paramètres de ligne de commande 'daemon' et 'pid_file'. Cela permet 
             de démarrer le serveur comme un démon.
Ajouté : Propriétés et permissions des canaux pour supporter les bannières de canaux. 
             Cette fonctionnalité nécessite TeamSpeak Client version 5.

Modifié : Le paramètre startscript restart permet maintenant d'utiliser plus d'un paramètre.
Modifié : Les nouveaux journaux de serveur ne sont plus créés avec une nomenclature.
Modifié : Les icônes Serveur / canal ne s'afficheront plus comme valeurs négatives dans ServerQuery.
Modifié : Les commandes ServerQuery `clientlist -ip' et `clientinfo' n'affichent plus les parenthèses autour 
               des adresses IPv6 des clients.
Modifié : La taille maximale des messages texte a été augmentée à 8 KiB pour une meilleure convivialité 
               dans les prochaines versions de TeamSpeak Client.


Corrigé : Réduction des pertes de paquets sur les systèmes à forte charge.
Corrigé : Dans de rares cas, le serveur tombait en panne lors de la fermeture d'un serveur virtuel.
Corrigé : Le paramètre de redémarrage de startscript ne pouvait pas être utilisé 
               lorsqu'il était exécuté en dehors du répertoire du serveur.
Corrigé : Le serveur signalait la possibilité de créer des canaux à la liste de diffusion 
               dans les cas où un client ne pouvait créer aucun canal.
Corrigé : Plus de'Erreur dans l'interrogation des informations de connexion du client : 1796' dans le journal du client.
Corrigé : Le serveur se bloque en raison d'une utilisation intensive du serveur.
Corrigé : Les messages de journal critiques au démarrage ne créent pas de noyaux.
Source : Forum TeamSpeak
Nous venons de publier le serveur 3.7.1 il y a un instant.

Cette version est un correctif et vous devez mettre à jour cette version dès que possible.

Nous avons annulé un changement que nous avons fait par erreur dans la version 3.7.0.
Nous sommes désolés pour les circonstances.

Un autre correctif de bogue et une amélioration rapportés et demandés après la publication de la version 3.7.0.


Code:
==== Version serveur 3.7.1 28 mars 2019
Modifié : Amélioration de la prévention des modifications de l'identifiant unique du serveur

Réparé : Régression des contrôles de contournement des permissions.
Réparé : Un rare plantage lors de l'utilisation de ServerQuery.
Source : Forum TeamSpeak
Bonjour ! Aujourd'hui, nous avons publié la version stable du serveur 3.7.0
et voici une liste de ce à quoi vous pouvez vous attendre de cette version.

Cette version du serveur ajoute une nouvelle fonctionnalité que le client TeamSpeak 5 Client à venir (pas encore disponible) peut utiliser.
Le client TeamSpeak 3 et ServerQuery ne verra rien de nouveau ici.

Il se peut que les interactions des utilisateurs aient un impact plus important sur le CPU et la RAM.
Gardez donc un œil sur votre système et signalez-nous si quelque chose d'étrange se passe ou si vous sentez que votre serveur est plus lent.
Même lorsqu'il s'agit de quelque chose comme "la création de la chaîne / abonnement prend plus de temps".
Pour un tel rapport, il serait utile que vous ayez quelque chose que nous puissions comparer au serveur 3.6.1.


Nous avons amélioré la vitesse quand ServerQuery demande les clients de la base de données avec la commande clientdblist
Les permissions pour les anciens codecs audio Speex et CELT ont été supprimées.
Les codecs ne peuvent plus être mis sur canal. Les canaux où le codec a été réglé avant peuvent encore être utilisés.
Dans une prochaine version, nous abandonnerons complètement ces codecs.
Les administrateurs peuvent maintenant voir dans le journal du serveur qui a supprimé l'avatar d'un utilisateur lorsque la journalisation client était active.
La ServerQuery connectée n'affichera plus l'IP dans le pseudonyme. Les administrateurs peuvent voir l'adresse IP dans le journal du serveur ou via la commande clientinfo (voir changelog).
Les utilisateurs de Linux devraient lire ceci :
Il s'agit de la dernière version serveur permettant l'utilisation de la glibc 2.12. Le serveur suivant nécessite qu'au moins la glibc 2.17 soit disponible sur votre système.

Voici le journal des modifications complet :
Code:
==== Version serveur 3.7.0 19 mars 2019
Important : Les prochaines versions du serveur Linux nécessiteront la glibc 2.17 ou une version plus récente.
           Toute version antérieure ne sera plus supportée.

Ajouté : Nouvelles fonctionnalités expérimentales pour le client TeamSpeak 5 à venir.
Ajouté : Le serveur se connecte maintenant lors de la suppression de l'avatar de quelqu'un d'autre.
Ajouté : L'adresse IP d'un client ServerQuery connecté est maintenant enregistrée.
Ajouté : Les commandes de requête `clientlist -ip` et `clientinfo` montrent l'adresse IP
       de clients d'interrogation connectés.
Ajouté : Limitation du nombre de connexions ServerQuery possibles à cinq par IP.
       Les adresses IP en liste blanche ignorent cette limite, et la limite peut être modifiée à l'aide de la commande
       `instanceedit serverinstance_serverquery_max_connections_per_ip=<limit>`
       dans la ServerQuery.

Modifié : La licence par défaut mise à jour sera valide jusqu'au 31 janvier 2020.
Modifié : Les clients ServerQuery ne verront plus leur adresse IP ajoutée au fichier
         surnom par défaut.
Modifié : La commande de requête `privilegekeyadd` ne créera plus de privilège.
         pour les groupes de requêtes.

Corrigé : Amélioration de la vitesse de la clientdblist.
Corrigé : Prise en charge de l'Unicode dans les sessions ssh de requêtes interactives.
Corrigé : La base de données IP-Location est à nouveau à jour.
Corrigé : Crash du serveur lorsqu'un client envoyait une connexion malformée.
Corrigé : Corrigé : Correspondances de motifs de bannissement cassées sur les anciennes plates-formes Linux.

Enlevée : Les anciens codecs (Speex, CELT) ne peuvent plus être sélectionnés lors de la création de fichiers
         ou d'édition. La prise en charge de ces codecs sera supprimée avec
         futures versions du serveur.
Enlevée : La permission'b_client_issue_client_client_query_command' a été supprimée, parce que
         il n'était pas utilisé pour quoi que ce soit.
Source : Forum TeamSpeak
Le serveur 3.6.1 est sorti il y a un instant.

Dans cette version, nous avons corrigé le bogue où de nombreuses commandes ServerQuery pouvaient geler toute l'instance de serveur. Merci, hunterpl !
Et maintenant, les autorisations client du canal ne reçoivent plus la mauvaise valeur attribuée.

Nous vous recommandons de mettre à jour dès que possible si vous utilisez des robots Query pour la liste des clients et / ou l'attribution de groupes d'utilisateurs.

Code:
=== Version du serveur 3.6.1 30 janvier 2019
Correction: L'ajout d'une autorisation de canal client définira à nouveau les valeurs correctes.
Correction: crash du serveur corrigé lié à l'ajout de nombreuses requêtes serveur.
Source : Forum TeamSpeak
Il y a un instant, nous avons publié la version stable pour le serveur 3.6.0.

L'objectif principal de cette version est les nouvelles fonctions et commandes ServerQuery dans lesquelles les administrateurs peuvent ajouter, répertorier ou supprimer de nouvelles connexions Query. De cette manière, les hôtes pourraient autoriser l'utilisation de nouvelles connexions pour que les groupes de requêtes personnalisés utilisent des listes Web sans utiliser la connexion serveradmin comme exemple.
Quelques bugs plus petits ont été corrigés et le serveur génère maintenant de meilleures crashdumps sous Windows ou Linux.

  • Sous Windows et Linux, le serveur génère maintenant des crashdumps dans le dossier crashdumps.
  • Sous Linux, le chemin par défaut est / home / nom d'utilisateur / crashdumps et sous Windows, le dossier crashdumps sera généré dans le dossier du serveur.
  • Le chemin par défaut peut être modifié avec le nouveau paramètre crashdumps_path=
  • Lorsque vous signalez un accident, donnez-nous les détails suivants.
    • Version du serveur
    • le système d'exploitation
    • Crashdump (et éventuellement un journal du serveur) joint à votre message dans un fichier zip ou téléchargé ailleurs.
    • Un moyen de reproduire le crash serait utile
  • SSH pour ServerQuery est maintenant activé par défaut.
    • RAW (le système d'origine) reste activé par défaut. Dans une version ultérieure, RAW sera désactivé (non supprimé).
  • Vous pouvez maintenant ajouter ou supprimer des noms de connexion globaux Query en plus du nom de connexion serveradmin existant, et vous pouvez créer des noms de connexion Query pour les clients existants via ServerQuery. La commande queryloginadd peut également être utilisée pour modifier le mot de passe ou le nom d'utilisateur.
  • Et vous pouvez supprimer les identifiants de connexion personnalisés mentionnés tant que ce n'est pas l'ID serveradmin.
  • Le runcript minimal n'est plus requis pour démarrer le serveur. Le binaire peut être démarré directement à la place.
    • Il est important de sélectionner le dossier avant d'exécuter le binaire, sinon le serveur se plantera au démarrage.
Changelog complet :
Code:
=== Version Serveur 3.6.0 22 janvier 2019
Ajouté: Les crash sur Windows et Linux vont créer des vidages dans le nouveau répertoire "crashdumps".
Ajouté: Nouvelles commandes de requête pour ajouter, supprimer et lister les connexions de requêtes serveur.
        * queryloginadd => ajoute de nouveaux identifiants de requête
        * querylogindel => supprimer un login de requête existant
        * queryloginlist => lister les logins de requête
        Pour plus d'informations, utilisez `help <command>` dans la requête.

Modifié: SSH-Query est activé par défaut.
          Pour le désactiver, démarrez le serveur avec "query_protocols = raw"
Modifié: LD_LIBRARY_PATH n'est plus nécessaire.
Modifié: Amélioration de l'historique des requêtes pour les connexions SSH.

Correction: les clés de privilège sont à nouveau supprimées lors de l'utilisation.
Correction: le serveur est tombé en panne sur les noyaux Linux plus anciens au démarrage.
Correction: "Impossible d'enregistrer le service de comptabilité locale" devrait arriver moins souvent sur Windows.
Source : Forum TeamSpeak
Cette version du serveur corrige quelques exploits de contournement des permissions.

Changelog complet ci-dessous :
Code:
==== Version serveur 3.5.1 18 décembre 2018
Corrigé : Exploits qui permettaient de contourner les contrôles de permissions.
          Les exploits ont permis d'acquérir temporairement le pouvoir de parler et de commander les canaux,
          pour définir leurs propres descriptions d'avatar et de client,
          et a permis d'éviter l'exclusion d'un client.
Source : Forum TeamSpeak
Aujourd'hui, nous avons publié notre mise à jour du serveur 3.5.0
Nous avons apporté quelques petites modifications à la ServerQuery et donné aux administrateurs la possibilité de décider si un myTS ID est une exigence et ils peuvent maintenant bannir un seul myTS ID.

Vous pouvez maintenant bannir un myTSID ou vous pouvez restreindre les utilisateurs sans myTSID valide pour vous connecter à votre serveur.
Nous l'avons intégré à notre système d'interdiction actuel.
Dans le client vous faites un clic droit sur cet utilisateur et ajoutez le bannissement de cette façon et dans l'interface ServerQuery vous pouvez utiliser la commande banclient ou banadd avec le paramètre mytsid=.

Comment bannir tous les utilisateurs sans myTSID est donné dans le journal des modifications.

Note :
1. Vous ne pouvez pas utiliser RegExp (Regex) pour créer une interdiction.
2. L'interface client n'est pas encore compatible.

Le client n'est pas en mesure d'ajouter manuellement une telle interdiction myTSID dans la liste de bannissement et vous verrez une interdiction vide dans la liste.
Ce que vous pouvez faire est d'utiliser la commande ClientQuery et la commande banadd mytsid=......... pour ajouter manuellement une telle interdiction dans la liste des interdictions.
Nous avons supprimé les permissions pour la version de la commande Requête. N'importe qui peut le faire maintenant.
Cela devrait aider les développeurs d'outils à découvrir quelles fonctionnalités sont prises en charge par le serveur.
Dans certains cas, le propriétaire du serveur ne permettait pas d'obtenir la version et les outils pouvaient rencontrer des problèmes.

Certains tutoriels en ligne pourraient être obsolètes maintenant et afficher les anciens identifiants de permission et de permission qui ne sont plus utilisés sur ce serveur.
Un administrateur serveur ServerQuery et un invité ServerQurery ne peuvent plus utiliser les clés de privilège.
La mystérieuse permission "b_channel_create_private" a été supprimée. Cette fonctionnalité n'a jamais vu la lumière du jour mais la permission a été accidentellement ajoutée dans le passé et a semé la confusion chez certains utilisateurs.
Nous avons corrigé un bug apparu dans la version 3.5.0 beta 2 où vous ne pouviez pas interagir avec les utilisateurs hors ligne lorsque vous cliquiez sur leur nom dans le chat.
Un fichier license-thirdparty.txt fait maintenant partie du serveur.

Historique complet des changements :
Code:
==== Version serveur 3.5.0 29 octobre 2018
Ajouté : Option ajoutée pour bannir les utilisateurs via mytsid ou pour ne pas avoir de mytsid.
       Exemple : banadd mytsid=AaqQu8Z/CzDMxRZ87P5oWpYempDPoO9K3l3VErhVPo+j banreason=banned\smytsid
       Exemple : banadd mytsid=empty banreason=banned\se everyone that doesesn'sn't have\ssa\smytsi
Ajouté : Possibilité pour les commandes'clientinfo', clientdbinfo,'clientgetids','clientgetdbidfromuid','clientgetnamefromuid', 
       nomduclientdedbid' et'nomduclientdeclid' pour envoyer plus d'une requête en même temps.

Enlevée : Permission'b_serverinstance_version_view' et'i_needed_modify_power_serverinstance_version_view'.
         et l'accès à la commande'version' ne peut plus être restreint.
Enlevée : Permission'b_channel_create_private'. Cette fonctionnalité n'est jamais arrivée sur le serveur.

Réparé : Les clés de privilèges restent valides lorsqu'elles sont utilisées par un utilisateur qui ne peut pas recevoir le groupe en question.
Réparé : La commande'privilegekeydelete' renvoie'ok_no_update' maintenant, quand la clé n'existait pas.
Réparé : Les clés de privilège qui contiennent des caractères ASCII non imprimables sont maintenant rejetées avant l'enregistrement dans la base de données.
Réparé : Les erreurs dans la documentation'server_quickstart' et dans la documentation des requêtes serveur ont été supprimées.
Réparé : Essayer de supprimer un serveur virtuel avec l'id'0' donnera'server_invalid_id' maintenant.
Source : Forum TeamSpeak
Aujourd'hui, nous avons publié la version 3.4.0 du serveur TeamSpeak.
Nous avons fait 3 changements généraux dans cette version.

1. Vous pouvez maintenant donner un surnom à votre client de requête avant de sélectionner un serveur et les utilisateurs sur le serveur ne verront plus le nom d'utilisateur par défaut avec l'IP actuelle. Le paramètre est optionnel et sans lui, vous obtenez le surnom par défaut lorsque vous sélectionnez un serveur.

2. Max clients pour les serveurs virtuels ne peuvent plus être mis à zéro à partir des clients.
Seule la ServerQuery est autorisée à le faire.

Les utilisateurs connectés qui sont au-dessus de la limite maximale du client seront expulsés du serveur maintenant. Cela peut se produire lorsque le nombre maximum de clients a été réduit.
Le client qui a changé le nombre maximum de clients disponibles restera toujours sur le serveur.
Exemple 1 : Vous réglez max clients à 12 mais 32 clients sont actuellement connectés alors le serveur kickera 20 autres clients.
Exemple 2 : Vous réglez max clients à 1 mais 14 clients sont actuellement connectés alors le serveur kickera 13 autres clients.
Exemple 3 : Une ServerQuery met les clients max à 0 mais 13 clients sont actuellement connectés puis le serveur kickera ces 13 clients.


3. Les commandes envoyées via le plugin (sendPluginCommand) reçoivent leur propre protection contre les inondations et les interactions des utilisateurs (comme parler, muet et se déplacer...) ne seront jamais bloquées par un plugin flooding.

Code:
==== Version serveur 3.4.0 10 septembre 2018
Ajouté : Nouveau paramètre'client_nickname' pour la commande'use', permet de définir le surnom des clients de requête avant qu'ils ne deviennent visibles sur le serveur.
Ajouté : Ajout d'un nouveau paramètre'version' pour les serveurs linux/mac/freebsd, qui retourne la version du serveur et quitte ensuite.
         Ne fonctionne malheureusement pas avec'ts3server_startscript.sh'.
Modifié : Le serveur applique le nombre maximum de clients.
Modifié : La'sendPluginCommand' a sa propre protection contre les inondations, et ne déclenchera plus la protection contre les inondations pour le reste du client.
          Elle est contrôlée par la nouvelle variable'virtualserver_antiflood_points_needed_plugin_block', sa valeur par défaut de 0 signifie
          que la même limite que "virtualserver_antiflood_points_needed_command_block" est utilisée.
Source : Forum TeamSpeak
Il y a quelques instants, nous avons sorti notre prochaine version serveur.
La version 3.3.1 corrigeait quelques bogues, un rare crash et ajoutait les connexions totales des clients dans les snapshots.
Code:
==== Version serveur 3.3.1 20 août 2018
Ajouté : les snapshots sauvegardent et restaurent le nombre total de connexions des clients.
Fixé : Lorsque vous envoyez uniquement des espaces blancs à la requête du serveur, il continuera d'accepter les commandes maintenant.
Fixé : Déplacement de certains messages de journal de bannissement du journal d'instance vers le journal du serveur où ils auraient dû se trouver depuis le début.
Fixé : Les commandes de requête customset et customdelete fonctionnent maintenant avec mariadb.
Fixé : Dans de rares cas, le serveur tombait en panne lorsqu'un client se déconnectait du système d'interrogation du serveur.
Source : Forum TeamSpeak
Aujourd'hui, nous avons publié la version 3.3.0 du serveur en tant que version stable.
Cette version du serveur ajoute le support SSH dans l'intégration ServerQuery et Twitch.

Si vous êtes connecté à un compte myTeamSpeak qui a un compte Twitch connecté et envoyé le long de l'ID myTeamSpeak, vous verrez le nom de votre compte Twitch dans cette boîte de dialogue, installer l'intégration et configurer les groupes qui seront donnés aux clients qui ont souscrit ou suivi le compte Twitch que vous avez installé sur le serveur.

Pour configurer l'intégration Twitch, vous devez :
- Connectez le compte Twitch à votre compte myTeamSpeak via le site www.myteamspeak.com dans la section Mon compte.
- Connectez-vous au client en utilisant le compte myTeamSpeak auquel vous avez lié votre compte Twitch.
- Connectez-vous à votre serveur TeamSpeak à l'aide de la version bêta du client 3.2.0 en vous assurant d'envoyer votre identifiant myTeamSpeak.
- Ouvrez la boîte de dialogue Modifier le serveur virtuel, cliquez sur Plus -> Intégrations.

Pour activer la requête sur SSH, vous devez spécifier le paramètre suivant :
Code:
query_protocols=ssh,raw
Nous avons créé quelques exemples pour nos créateurs d'outils : SSH-Query with Python //// SSH-Query with PHP

Voici le journal complet des modifications :
Code:
==== Version serveur 3.3.0 1 août 2018
Ajouté : Nous sommes fiers d'introduire les intégrations myTeamSpeak pour Twitch. Avec lui, vous pouvez lier votre compte Twitch.
       avec myTeamSpeak et configurer le Serveur pour donner à chaque abonné twitch et suiveur un groupe lorsqu'il rejoint le serveur.
       Elle sera automatiquement supprimée si l'utilisateur se désabonne ou se désabonne à nouveau.
Ajouté : Nous avons ajouté SSH pour la requête du serveur.... cela a pris un certain temps, n'est-ce pas ?
       Pour activer le démarrage du serveur avec "query_protocols=raw,ssh", et se connecter au port 10022.
       Quelques points à noter :
       le support ssh est fourni avec de nouveaux paramètres de ligne de commande, voir doc/server_quickstart.txt pour plus d'informations.
       nous avons également ajouté l'historique, la complétion de tabulation et les raccourcis clavier comme tuer, yanking et la recherche.
       il y a un maximum de 4096 caractères par ligne d'entrée. Nous pourrions corriger cela dans une version ultérieure.
       Les outils de bot ou d'administration se connectant sur ssh ne devraient pas allouer un PTY, donnant accès à la bonne vieille requête,
         juste crypté - et sans la limite de 4096 caractères par ligne d'entrée.
       *Nous avons révisé la requête de serveur inondation. Il est maintenant plus tolérant, permettant des implémentations naïves et toujours rapides.
Ajouté : La nouvelle option de ligne de commande'serverquerydocs_path' permet d'écraser où le serveur est à la recherche de la balise
       serverquerydocs directory. Pas particulièrement intéressant que nous connaissons, mais il nous permet de corriger la commande'help'.
       dans les images des dockers, enfin.

Fixé : Nous avons ajouté un correctif pour les erreurs de vérification d'instance ennuyeuses sur Windows. Mais il se peut que tous les cas ne soient pas détectés, continuez à recevoir ces rapports.
Fixé : Le channel_needed_subscribe_power affiche enfin la puissance réelle nécessaire pour s'abonner à un canal, et pas seulement 0.
Fixé : Comme certains l'ont déjà noté, la dernière version a cassé client_lastconnected, donc nous l'avons débloqué pour cette version.
Source : Forum TeamSpeak
Haut