Xbox Test : LEGO Harry Potter Collection

Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

CrossPlatform

Demi-Dieu du Forum
GameActu
#1
A l’époque du test de LEGO Harry Potter : Années 1 à 4, on qualifiait déjà Traveller’s Tales de studio rodé avec une formule simple à appréhender et plutôt agréable. Vous imaginez bien que depuis, alors que nous sommes quelques semaines après la sortie de LEGO DC Super-Villains, cette recette a eu le temps d’être goutée, réexpérimentée et heureusement bonifiée avec le temps. Certes, un jeu LEGO ça se laisse toujours jouer, surtout lorsque l’on a quelqu’un avec qui partager son canapé et une deuxième manette. Parce qu’aujourd’hui comme hier LEGO Harry Potter se joue seul ou en coopération locale. Mais après tant d’années, on se demande forcément comment se comporte un jeu LEGO de ce type ?​


LEGO Harry Potter Collection, c’est le regroupement des deux titres sortis sur Xbox 360 en 2010 et 2011. Le premier couvre les années 1 à 4 tandis que le second retrace les aventures du sorcier durant les années 5 à 7. Dans un cas comme dans l’autre, la durée de vie est au rendez-vous, même pour celui ou celle qui entreprend de ne s’occuper que des missions principales. Le tout est composé comme la plupart des jeux LEGO d’une succession de niveaux (six pour chaque année) reprenant les grands moments des films, entrecoupés de cinématiques et de passages dans le monde libre où se joue alors la course à la récupération de pléthore de personnages, options spéciales et autres bonus. C’est par ailleurs ici que l’on se rend compte que sur certains aspects, la formule LEGO de l’époque Harry Potter a pris un petit coup dans l’aile.​


On remonte donc vers un temps fait des cinématiques sans dialogues, où tout est dans le bredouillage et la gesticulation ; autant dire que depuis que l’on nous sert tout cela avec de vrais doublages, le plus souvent assurés par les voix officielles françaises, il est difficile de revenir à la proposition sonore de LEGO Harry Potter Collection. C’est un peu la même chose pour la progression entre les nombreux niveaux. Si c’est un peu plus agréable sur la seconde partie du jeu, le monde ouvert n’en demeure pas moins cloisonné la plupart du temps, assez peu passionnant voire passablement pénible quand on est juste ici pour l’histoire et que le jeu nous force à des allers-retours bien gonflants.​


Cela étant, LEGO Harry Potter Collection délivre tout de même une expérience encore intéressante aujourd’hui. Pour celui qui aime Harry Potter bien sûr mais aussi pour le joueur qui connait la formule LEGO et trouve ici l’une de ses expressions les plus réussies. La partie combat est minimaliste et la progression s’axe surtout sur les petites énigmes propres à la série qui gagnent en profondeur grâce aux multiples pouvoirs dont disposent les personnages. C’est au-dessus de la moyenne de ce que proposent les jeux LEGO (même aujourd’hui pour certains) et cela fonctionne plutôt bien. Et puis il faut dire que LEGO Harry Potter a bien vieilli et que le travail d’amélioration des graphismes proposé avec cette collection est plus qu’honnête. Ca n’aide certes pas à appréhender plus facilement des angles de caméra franchement tordus par moments mais dans l’ensemble, on ne passe pas un mauvais moment face à un jeu qui respecte les codes de la saga et sait en tirer les aspects les plus pertinents.​

The post Test : LEGO Harry Potter Collection appeared first on Xbox One Mag.

Lire la suite...
 
Statut
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Haut